8 questions à Cécile

Cécile est professeure de hatha et yin yoga. Elle a à coeur de transmettre cette pratique qui lui a changé le vie !

1. Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Cécile, j'ai 28 ans et je suis devenue professeure de yoga dans le cadre d'une reconversion professionnelle. J'ai découvert le yoga en 2015. Le premier cours, c'était pour faire plaisir à une copine, et les suivants, parce que j'ai tout de suite senti que le yoga me faisait énormément de bien. A l'époque, je vivais une période assez difficile et je luttais contre les crises d'angoisse à répétition. La découverte du yoga a donc été extrêmement salvatrice pour moi. Le yoga m'a ensuite accompagnée au fil des années, prenant de plus en plus de place dans ma vie. Lors du premier confinement début 2020, j'étais avocate, et mon activité a été mise à l'arrêt, ce qui m'a laissé le temps de faire plein d'autres choses que je n'avais pas le temps de faire habituellement. Au moment de retourner au travail lors du déconfinement, j'ai réalisé que je n'avais plus du tout envie de cette vie-là, et j'ai décidé de tout arrêter pour suivre une formation dédiée à l'enseignement du yoga.

2. Qu'est ce qui vous fait le plus vibrer dans votre métier ? Et quelle est la chose que vous aimez le moins ?

Ce qui me fait le plus vibrer c'est l'accompagnement des élèves... Me dire que je peux les amener un peu plus loin sur leur chemin personnel grâce à ma propre expérience et les voir avancer au fur et à mesure des séances.
J'adore aussi me former en permanence grâce à ma pratique personnelle et à mes lectures.
Ce que j'aime le moins c'est d'avoir des horaires décalés par rapport à mon entourage, mais cela reste une contrainte très acceptable.

3. Pourquoi avoir choisi d'enseigner en ligne ?

Par la force des choses - je suis devenue prof de yoga pendant le confinement et je n'avais donc pas vraiment le choix que de proposer des cours en ligne si je voulais enseigner directement après ma formation (ce qui était le cas).

4. Quelle est votre expérience de l'enseignement en ligne, à ce jour ?

J'appréhendais énormément car pendant toute ma formation, nous n'avions enseigné qu'en présentiel, avec l'énergie du groupe, le bruit des corps en mouvement, les ajustements physiques, etc. Finalement, je m'y suis rapidement faite, et j'enseigne plusieurs cours par semaine en ligne. Je suis parvenue à nouer des belles relations avec mes élèves, et ce, malgré la caméra qui nous sépare. Dans un sens, je pense que cela a aussi été très formateur pour moi car lorsqu'on enseigne en ligne, le discours doit être encore plus clair qu'en présentiel puisqu'on peut moins bien démontrer. On apprend aussi à ajuster entièrement à la voix et à lire les corps de manière un peu plus précise car c'est plus difficile à travers un écran.

5. Selon vous, quels sont les principaux avantages à enseigner en streaming ?

Les principaux avantages sont pour moi de pouvoir enseigner à des élèves qui n'habitent pas forcément au même endroit que nous. Le côté auto-entrepreneur aussi : cela permet d'être entièrement libre (des horaires, du contenu des cours, de l'enseignement), ce qui est très appréciable.

6. Dans quelle mesure pensez-vous que les cours en ligne puissent vous assurer un revenu stable et faire partie intégrante de votre carrière ?

Il m'est difficile de me prononcer avec certitude sur ce point. Pendant toute cette période de COVID, j'ai tiré un revenu stable de mes cours en ligne (même s'il n'est pas tout à fait suffisant pour m'assurer une indépendance financière). Difficile de dire si après le confinement, les élèves seront toujours autant intéressés par les cours en ligne. Je sais que certains de mes élèves voudront continuer en ligne malgré la réouverture des studios et je m'en réjouis car je compte bien continuer à enseigner à distance.

7. Quel serait votre meilleur conseil pour assurer un bon cours en streaming ?

Ne pas rester uniquement dans la démonstration mais toujours garder un œil sur l'écran pour avoir une véritable interaction avec les élèves et leur donner des conseils personnalisés. C'est vrai aussi pour les cours en présentiel mais il faut y faire particulièrement attention dans les cours en ligne pour casser la barrière de l'écran.

8. Quel est le truc le moins yogique que vous continuez de faire ?

Me prendre la tête sur des choses pas très importantes, mais j'y travaille ;)


Retrouvez les cours de Cécile sur Sunslower ici :)

Lilith
Lilith est professeure de yoga multistyles. Diplômée en hatha yoga, elle se forme en yoga périnatal, HIIT yoga et compte se former en yoga restauratif et yin.
France