Comment choisir un bolster de yoga ?

La pandémie nous a forcé à pratiquer de plus en plus à la maison. Vous avez peut-être acheté du matériel comme un tapis, une sangle et des briques. Avez-vous déjà un bolster ? Nous vous expliquons dans cet article comment choisir un article :)

Si vous pratiquiez le yin yoga ou le yoga restauratif en salle, il se peut que vous utilisiez un bolster durant les cours. Si vous avez des douleurs dans le bas du dos, un bolster peut être un merveilleux atout durant vos savasnas, la relaxation finale. Et si vous êtes enceinte, cet accessoire ou "prop" risque de s'avérer indispensable !

Cependant, il y a beaucoup de possibilités pour choisir un bolster, tant dans la matière du rembourrage que dans la forme de ce traversin spécial. Passons cela en revue !


Les rembourrages de bolster

Les bolsters sont très souvent remplis de matières naturelles : des céréales, du coton ou du kapok.
Bon à savoir : les coussins de méditations sont également rempli de ces trois matières.

Céréales

Des cosses de sarrazin, des balles d'épeautre ou un mélange des deux sont souvent utiliser pour les bolster de yoga.
Les cosses ou balles sont l'enveloppe du céréale et ne sont pas utilisées par l'industrie agro-alimentaire.

Avec le temps, le bolster peut se tasser un peu mais la plupart des fabricants pensent à mettre des fermetures éclair afin de pouvoir remplir de nouveau votre traversin. Il est assez facile de trouver de quoi le remplir et de le remplir !

Ce matériau est écologique mais aussi souple. Les cosses bougent à l'intérieur du traversin et peuvent être ajustées.
Sachez que les cosses de sarrazin sont plus dures que les balles d'épeautre.
Cette souplesse des cosses ou balles est à la fois un avantage et un inconvénient. Vous devrez peut-être ajuster votre traversin en passant d'une posture à l'autre car il ne sera plus très "droit" ou nivelé.

Coton

Plutôt classique, nous avons l'habitude du rembourrage en coton dans nos oreillers par exemple.
Le coton est moins souple que les céréales mais permettra tout de même une assise ou un support moelleux.
Le bolster sera plus ou moins rembourré par le fabricant ce qui impactera sa densité et sa durée de vie.

Kapok

Tout comme le coton, le kapok est un matériau naturel issu d'une plante. Originaire de Thaïlande le kapok est plus dur et dense que le coton. Il gardera sa densité plus longtemps et a donc une durée de vie plus longue !


Les formes de bolster

Le bolster se décline en deux formes : rectangulaire et cylindrique. Chacune de ces formes présente avantages et inconvénients. Le choix de la forme dépendra de l'utilisation que vous ferez de votre "prop".

Vous pourrez utiliser votre bolster pour vous soutenir durant les ouvertures du cœur, les flexions avant et, les postures sur le ventre comme le sphinx en yin. Vous pourrez aussi le mettre sous le bas du dos pour viparita karani. Vous pouvez le placer le long de votre colonne vertébrale et, bien sûr, sous vos jambes pour la relaxation finale.

Le bolster de yoga rectangulaire a la forme est la plus polyvalente. Vous pouvez en effet l'utiliser que vous soyez très souple et mobile ou plus restreint dans vos mouvements.  Vous pouvez en effet utiliser le coussin rectangulaire à deux hauteurs différentes en le plaçant sur l'une des deux tranches : à plat ou sur le côté. Vous pourrez utiliser votre bolster rectangulaire comme coussin de méditation.

Un petit bolster rectangulaire souple, en cosse de sarrazin, pourra parfois remplacer un sac de sable sur les hanches pour de belles sensations et un ancrage renforcé.

Le bolster cylindrique est souvent un peu plus haut mais toujours très utile. Il pourra être privilégié pour mettre sous le dos ou les jambes.
Il existe d'ailleurs de petits traversins de yoga cylindriques à mettre sous la nuque.


Par quoi remplacer un bolster ?

Vous n'êtes pas sûr-e-s de vouloir investir dans un bolster ? Vous n'êtes pas sûr-e-s de vous en servir ?

Vous pouvez vous servir de vos blocs de yoga, ou d'un gros coussin de votre canapé, de vos oreillers, votre coussin de méditation ou zafu...

Il existe aussi de belles alternatives un peu plus "DIY" :

  • un traversin plié en deux ;
  • une ou plusieurs serviettes de toilettes roulées et mises dans une taie de traversin ou noué avec votre sangle ;
  • un plaid ou une couverture roulée ;
  • un pantalon large et le rembourrage de vieux oreillers, un peu d'huile de coude ;
  • acheter du matériel et réaliser vous-même votre traversin ou bolster de yoga !

Votre imagination est votre limite.


Retrouvez des cours de yoga périnatal, doux, restauratif et yin sur sunslower.com afin d'utiliser votre nouveau bolster !

Lilith
Lilith est professeure de yoga multistyles. Diplômée en hatha yoga, elle se forme en yoga périnatal, HIIT yoga et compte se former en yoga restauratif et yin.
France